La première Journée mondiale unifiée contre l’obésité se déroule le mercredi 4 Mars 2020

Participez !

avec le soutien de
C’est nouveau et c’est unique ! La Journée mondiale unifiée contre l’obésité aura lieu le mercredi 4 mars 2020. Cette mobilisation générale entend apporter une réponse mondiale à ce défi critique.

L’obésité est aujourd’hui une crise planétaire qui affecte plus de 2 milliards de personnes, dont près de 8 millions de Français. Pourtant, cette pathologie est très mal connue. La complexité de la maladie, les discours pré-établis, la difficulté à développer des solutions durables pour endiguer ce fléau et le lourd fardeau de la stigmatisation nécessitent l’engagement de toutes et de tous.

Ensemble, relevons le défi !

Cette nouvelle Journée mondiale de lutte contre l’obésité permet de mobiliser l’ensemble des pays et des régions à travers des événements internationaux, nationaux, régionaux et locaux.

En France, la Ligue contre l’obésité, association qui regroupe 9 000 membres et bénévoles issus de professionnels de santé et d’associations de patients, participe pleinement à cet événement au nom de son engagement humanitaire et grâce à son large maillage territorial.

Ensemble, nous pouvons changer le regard sur l’obésité

Passez à l’action maintenant

Organisez un événement

Vous représentez une association, un groupe de bénévoles, une structure privée ou publique... Vous avez prévu d’organiser un événement dans le cadre de la Journée mondiale contre l’obésité... Faites-nous le savoir et nous communiquerons sur votre rendez-vous.
Créez un événement

Racontez-nous vos histoires

Nous voulons de vos nouvelles !

Dans le cadre de la Journée mondiale contre l’obésité, nous souhaitons vous donner la parole.
Si vous avez une histoire qui vous tient à cœur, si vous désirez témoigner et apporter votre contribution au débat sur l’obésité, contactez-nous.
Nous souhaitons publier vos posts et les partager avec les membres de notre communauté, nos antennes et les associations affiliées à la Ligue contre l’obésité. 
Notre objectif : poursuivre et parfaire le travail de connaissance, de communication et de sensibilisation sur l’obésité.
Racontez-nous

L’agenda des événements de la Journée Mondiale contre l’Obésité

Retrouvez sur notre carte interactive, tous les événements et tous les rendez-vous organisés en France dans le cadre de la Journée mondiale contre l’obésité.

Qu’est-ce que l’obésité ?

L’obésité est une maladie chronique

L’obésité est une maladie chronique multifactorielle. Elle se définit par un excès de masse grasse pouvant entraîner des complications médicales et une altération de la qualité de vie. L’obésité est reconnue comme une maladie chronique par l’Organisation mondiale de la santé depuis 1997. Plusieurs pays européens comme la Grande-Bretagne, l’Italie, etc. reconnaissent l’obésité comme une maladie. Pas la France.

L’obésité possède des causes multifactorielles

Les causes de l’obésité sont multifactorielles, à la fois endogènes (hérédité, maladies génétiques, épigénétiques, endocriniennes, biologiques, psychologiques avec parfois troubles du comportement alimentaire) et exogènes par l’influence de facteurs environnementaux (traitement, environnement social et culturel, stress, précarité, insécurité alimentaire, trouble du sommeil, marketing agroalimentaire, etc.). Un seul facteur ne peut que rarement expliquer l’apparition de l’obésité.

L’obésité victime du « Manger moins, bougez plus »

La croyance populaire, renforcée par les « plans nutrition » des gouvernements successifs, véhicule l’idée que la quantité d’aliments ingérés et la dépense énergétique d’une personne constituent les seuls prédicteurs du gras corporel. C’est une contre-vérité. En dépit des vastes campagnes de communication, la formule « Manger moins bouger plus » ne démontre pas son efficacité en matière de lutte contre l’obésité. Pire : elle renforce la culpabilisation des personnes victimes de la maladie obésité.

L’obésité et ses mauvais remèdes

Le corps tente de « défendre » ses réserves de gras pour maintenir sa masse optimale. Les scientifiques identifient le phénomène comme un mécanisme physiologique à une famine. Conséquence : lorsque la personne souffrant d’obésité opte pour un régime et/ou de l’exercice physique, la perte de poids est difficile à atteindre et les kilos reviennent lorsque ces actions se réduisent.

L’obésité affecte beaucoup plus de personnes que l’on imagine

Dans le monde, on estime à plus de 2 milliards le nombre de personnes souffrant d’obésité. En France, les chiffres les plus récents font état de 7 à 8 millions de personnes obèses, soit autour de 17% de la population. Selon la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), un élève de classe de 3ème sur six souffre d’obésité. Au plan mondial, la population enfantine et adolescente est particulièrement exposée : en 2016, plus de 340 millions d’enfants et d’adolescents âgés de 5 à 19 ans étaient considérés en surpoids ou obèses.

La Ligue contre l’obésité

Combat et débat, mission et vision

Combat.

Depuis sa création en 2014, la Ligue contre l’obésité mène un combat quotidien contre cette pathologie, les préjugés et la stigmatisation.

Débat.

La Ligue contre l’obésité entend faire bouger les lignes et structurer le débat. Elle dialogue avec tous les intervenants, les professionnels de santé, les patients, les associations, les pouvoirs publics, etc.

Mission.

La mission de la Ligue va au-delà de la brève échéance. Elle vise à améliorer la vie des Françaises et des Français par la recherche, la prévention, l’information, l’éducation, la prise en charge et l’accompagnement des personnes souffrant d’obésité.

Vision.

La philosophie de la Ligue contre l’obésité est soutenue par une vision humaniste et volontariste pour changer le regard porté sur l’obésité. Forte de son maillage territorial et de ses d’antennes départementales regroupant les parties prenantes autour du patient souffrant d’obésité, la Ligue place au cœur de son dispositif les femmes, les enfants et les hommes qui souffrent de cette cruelle injustice.
Pour en savoir plus
© 2020 Ligue Contre l’Obésité, tous droits réservés
twitterfacebookenvelopeinstagram